Le Canal de Suez

août 17, 2010 by

Le Canal de Suez est un cours d’eau de 193 km de long situé en Égypte qui relie la Mer Rouge à la Mer Méditerranée, permettant le passage des bateaux entre l’Asie et l’Europe en leur évitant de contourner l’Afrique.

L’étroitesse du canal implique que les navires ne passent que dans un sens à la fois : des convois voyagent ensembles vers le nord ou vers le sud, avec des pauses le long du chemin pour permettre le trafic dans l’autre direction. Les photos satellites de Google ont principalement capturé des bateaux en route vers le nord, alors c’est le chemin que nous allons suivre dans cet article.

Les bateaux à l’extrémité nord de la Mer Rouge entrent dans le canal à Port Tawfik, dans la ville de Suez qui a donné son nom au cours d’eau.

A la différence de nombreux canaux, celui de Suez n’a pas d’écluse, car il n’y a qu’une différence d’environ 1 mètre entre les deux niveaux des mers, ce qui signifie que le courant naturel des eaux ne les rendent pas dangereuses pour la navigation.

Après quelques kilomètres, les navires passent sous la première d’un petit nombre de connections qui traversent le canal – une ligne à haute tension. Deux tours de 221 mètres donnent aux câbles la hauteur nécessaire au passage de grands cargos.

Les historiens pensent qu’il y a eu des canaux dans la région – notamment pour relier la Mer Rouge et le Nil – depuis 2.000 ans avant J.C., d’après d’anciennes cartes et récits de voyages. Napoléon a lui aussi proposé la construction d’un canal, mais il abandonna l’idée après avoir reçu des mauvaises cartes lui montrant une différence de 10 mètres entre les deux mers.

La construction du canal actuel nécessita 10 ans avant l’ouverture officielle le 17 novembre 1869.

Un peu plus au nord, on atteint le Tunnel Ahmed Hamdi qui permet le passage de véhicules entre Suez et la péninsule du Sinaï.

Un peu plus loin, les bateaux entrent dans le premier des trois lacs sur le canal – le Grand Lac Amer. Le chemin de drague est clairement visible sur les photos satellites.

Le Grand Lac Amer est l’un des endroits où les convois jettent l’ancre pour attendre le passage des bateaux allant dans l’autre direction, et il est suffisamment large pour leur permettre de se croiser.

On y trouve également une sorte de barge ou de plateforme et un bateau transportant un grand nombre de containers – est-ce que quelqu’un sait à quoi ça correspond ? Elle semble liée à cette étrange zone de plateformes – peut-être un endroit où les sédiments qui se déposent au fond du canal sont extraits?

Juste au nord du lac se trouvent deux tunnels qui transportent de l’eau douce sous le Canal, qui est naturellement très salé.

Le Lac Timsah et la ville d’Ismailia sont des lieux remarquables sur le chemin/ Sur la rive est du lac se trouve un grand mémorial en l’honneur des soldats égyptiens morts à la Guerre du Kippour en 1973. D’autres conflits eurent lieu autour du Canal, dont la Crise du Canal de Suez en 1956, et la Guerre des Six Jours en 1967.

En ressortant du lac, on peut distinguer un motif intéressant provoqué par un grand transporteur de containers. Pour éviter l’érosion des rives causée par les vagues, la vitesse dans la canal est limitée à 8 nœuds. Seuls les bateaux de moins de 40m de large peuvent utiliser le cours d’eau, avec un tirage maximum de 19m.

Si nécessaire, les cargos peuvent décharger une partie de leur cargaison vers des petits navires pour réduire leur tirage pendant la traversée du Canal, qui est effectuée par 20.000 bateaux par an. Cela représente environ 7,5% du trafic maritime mondial, et environ 2 tiers du pétrole consommé en Europe passe par le Canal.

Un trafic différent croise le Canal sur le Pont Ferroviaire El Ferdan, le plus long pont tournant du monde. Il se sépare en deux en son milieu, et les moitiés effectuent une rotation pour laisser passer les grands bateaux.

Après le pont, on trouve le chemin de contournement de Billah qui permet encore aux navires de s’arrêter pour laisser passer les convois allant dans la direction opposée.

Encore un peu plus au nord, nous arrivons au dernier croisement routier avec la magnifique ombre du Pont du Canal de Suez1 qui atteint une hauteur de 70 mètres permettant le passage des navires. Les tours qui retiennent les câbles ont été conçus pour ressembler à des obélisques.

Finalement, nous atteignons la Mer Méditerranée à Port Said, avec son terminal de containers. Les nouvelles images haute résolution sur cette zone nous montrent un bon nombre de bateaux différents en train d’être chargés ou déchargés, ainsi qu’un charmant petit reflet du soleil sur les vagues produites par deux petits bateaux.

Wikipédia offre beaucoup d’informations sur le Canal de Suez, et notamment plus d’historique que je ne pourrais inclure ici. L’autorité de gestion du Canal a également un site web, mais il est vraiment très lent à charger pour moi.

Merci à pt, Michael hancock, Jonathan et Zack Stokes.


  1. Aussi appelé le Pont de la Paix Mubarak ou le Pont de l’Amitié Égypto-Japonaise, parce qu’un pont ne peut jamais avoir trop de noms, n’est-ce pas?