Le Désert du Vide (Semaine du Désert 2010)

juillet 1, 2010 by

Bienvenue dans la Semaine du Désert 2010 sur GSS! Pour la troisième année, nous allons publier des articles uniquement consacrés aux déserts. Pendant une semaine!

Si la chaleur et la sécheresse étaient les indicateurs d’un bon désert, alors le Désert de Lut ou Dasht-e Lut en Iran pourrait être en première place d’un classement des déserts.

S’étendant sur plus de 50.000 km² dans le sud-est du pays, cette région a enregistré les plus hautes températures jamais relevées sur Terre : en 2005, on atteignait les 70,7°C mesurés par satellite.1

C’est plus chaud qu’il n’est nécessaire pour cuire un œuf. Si l’on en croit le Centre de Sécurité de l’Oeuf, “un oeuf coagule entre 144 et 149°F, le blanc entre 149 et 158°F et le jaune entre 144 et 158°F”. En fait, il fait tellement chaud par endroits que même des bactéries ne peuvent survivre. Des scientifiques ont essayé de laisser ouverts des récipients de lait stérilisé et de les laisser au soleil : le lait ne tourne pas ! Sur l’image ci-dessous, plus claire est la couleur, plus haute est la température.

Les plus grandes températures ont été enregistrées là où la surface du sol est constituée de roche volcanique sombre qui absorbe la chaleur du soleil : le paysage est un mélange de canyons et de canaux sinueux sculptés par les très rares pluies.

Vous n’aimeriez pas vivre là-bas, mais le Désert du Lut est magnifique lorsqu’on l’observe depuis une bonne distance, révélant des motifs de rayures, des dunes étranges, dont certaines semblent escortées par des copies réduites d’elles-mêmes, formant un paysage presque fractal.

Avec ces conditions peu favorables, cette zone est complètement, heu, déserte. Sur le bord du Lut, on trouve néanmoins quelques petites villes, dont Shahdad, qui semble remarquablement verte depuis le ciel. La Wikipédia en anglais laisse penser que toute cette verdure serait des palmiers dattiers. Quelques campements peuvent aussi être trouvés plus en avant dans le désert, avec ce qui ressemble à des bassins d’irrigation, même si on ne voit pas d’où peut bien provenir l’eau!

On a remarqué aussi une étrange route – ou bien un canal d’irrigation? Quoi que ce soit, c’est très étendu : si vous suivez la branche vers l’ouest, vous pourrez voir des travaux.

Finalement, il y a aussi quelques courageux qui préfèrent tracer leurs propres pistes.

Plus d’informations sur le Désert de Lut sur la Wikipédia


  1. Notez qu’il s’agit de la température du sol, qui est considérablement plus haute que celle de l’air qui serait mesurée par une station météo standard. Le record du monde de température de l’air est de 57,7°C, relevé à Al-‘Aziziyah en Libye, en 1922.