Le Grand Désert de Sable (Semaine du Désert 2010)

juin 29, 2010 by

Bienvenue dans la Semaine du Désert 2010 sur GSS! Pour la troisième année, nous allons publier des articles uniquement consacrés aux déserts. Pendant une semaine!

Le Grand Désert de Sable couvre une surface de 360.000 km² dans le nord-ouest de l’Australie, ce qui en fait le second plus grand désert du pays.

Le célèbre Uluru (Ayers Rock) est situé dans le sud-est de ce désert. Nous l’avions visité en février 2008, mais les photos satellites se sont encore améliorées et on peut même l’apercevoir depuis une petite distance grâce à Street View.

Un autre site intéressant de ce désert est le Kandimalal, un cratère causé par un impact de météorite à Wolfe Creek, découvert en 1947 lors d’un survol aérien1. Atteignant 60 mètres de profondeur pour un diamètre de 900 mètres, le cratère semble dater d’un peu moins de 300.000 ans.

On trouve beaucoup de minerais d’uranium dans la région, ainsi que du cuivre et de l’or – exploités dans une grande mine proche de la petite ville de Telfer.

Les conditions arides de ce désert ont conduit à la formation de plusieurs lacs salés, dont Dora et Mackay.

Plus prêt de la côte, Mandora Salt Marshes rassemble des lacs salés et des sources d’eau douce dans une même zone, où les conditions climatiques varient pendant l’année. Il arrive même que des grands pluies cycloniques affectent la région pendant la mousson, mais de telles pluies s’évaporent très vite, vu la température.

On peut observer la région à différents moments en fonction du niveau de zoom utilisé (les images ont du être prises à différents moments) : observez la variété des conditions ici.

La chute de pluie sur la terre rouge alimente quelques plantes et des petits arbustes dans quelques endroits du désert, comme on peut le voir sur les photos de Street View sur les routes qui longent le désert.

Le Grand Désert de Sable est bien connu pour la formation d’ergs – de grandes dunes de sable linéaires formées par les vents qu’on peut observer à plusieurs endroits.

Si on regarde le nouveau calque photos Street View, on peut observer pas mal de choses intéressantes dans le désert – dont cette piste d’atterrissage au milieu de nulle part, avec aucune ville ou habitation dans les environs.

L’une des lignes2 sur cette image pourrait faire partie de la “rabbit proof fence” (littéralement “clôture à lapins”) – la plus grande clôture du monde3, et l’une des quelques clôtures de ce type qui segmentent l’Australie.

Merci à Thomas James et Dark Orange.


  1. et découvert par des réalisateurs de films d’horreur en 2005. 

  2. la ligne plus sombre est un gazoduc vers Telfer qui lui sert à alimenter sa propre centrale électrique, puisque la mine et la ville ne sont pas connectées au réseau national. 

  3. Rendue célèbre par le film Le Chemin de la liberté