Le jour où la musique est morte

février 9, 2010 by

Voilà quelques jours, le 3 février marquait le le 51e anniversaire de la mort de Buddy Holly.

Le jour avant sa mort, Buddy Holly et ses compagnons de tournée Dion & The Belmonts, Ritchie Valens et J. P. “The Big Bopper” Richardson, avaient joué au Surf Ballroom à Clear Lake, dans l’Iowa. Après des ennuis avec leur bus, et puisqu’ils devaient joué à Moorhead, dans le Minnesota le soir d’après, le groupe décida de s’envoler à bord d’un petit avion du proche aéroport de Mason Airport.

HollySurfBallroom MasonAirport

Il n’y avait de la place que pour 3 passagers, alors ils durent décider qui allait s’envoler. Dion DiMucci des Dion & The Belmonts et Ritchie Valens gagnèrent leur place à pile ou face. Le dernier gagnant, un musicien d’Holly laissa son siège à J. P. Richardson, et lui déclara en plaisantant “Je te souhaite un bon crash”.

Et tragiquement, peu de temps après le décollage, le petit avion s’écrasa dans un champ, tuant les 3 musiciens et leur pilote. Un mémorial se dresse sur ce site, orné des fameuses lunettes d’Holly.

crashsite

Holly fût enterré dans sa ville natale de Lubbock le 7 février 1959, où se dresse maintenant une where there is now a 8/12 ft bronze statue.

Lubbock Cemetry

L’accident a fait l’objet d’un hommage par Don McLean en 1971 avec sa chanson American Pie avec les termes “the day the music died” (Le jour où la musique est morte).