Les Mines du Rio Tinto

janvier 26, 2010 by

Les Mines du Río Tinto produisent du cuivre, de l’argent, de l’or, du soufre et d’autres minéraux depuis pas moins de 5000 ans. Le fleuve passant près des mines leur a donné son nom, qui signifie “Fleuve Teinté”. Comme son nom le laisse deviner, le Río Tinto est d’une teinte rouge due à la grande ocncentration de métaux lourds dans ses eaux.

D’après le mythe, il s’agirait des fameuses mines du Roi Salomon, et une partie de cette région s’appelle encore Cerro Salomón de nos jours. Pendant une grande période, les mines avaient été abandonnées, mais le gouvernement espagnol en a repris l’exploitation en 1724.

En 1873, après des années de production, le gouvernement a vendu les mines à un consortium britannique et la Rio Tinto Company commença son exploitation au maximum des capacités de la mine.

RToverall

La mine à l’extrémité ouest est la Corta Atalaya, qui fait plus de 1.200 mètres de long, 900 m de large et 350 m de profondeur, ce qui en fait la plus grande mine à ciel ouvert d’Europe.

CortaAtalaya

A cause des effets du drainage minier acide, les eaux du Río Tinto sont très acides, avec un pH entre 1,7 et 2,5 (entre l’acide gastrique et le jus de citron).

Malgré cette acidité, le Río Tinto héberge encore des bactéries extrêmophiles, ce qui a conduit des astrobiologistes à s’intéresser au fleuve, dans l’idée que ces conditions pouvaient être semblables à celles rencontrées sur d’autres planètes ayant un potentiel pour accueillir la vie, comme le sous-sol de Mars.

Plus d’informations sur le site officiel du Río Tinto, et de nombreuses images sur flickr.