Le Méridien de Greenwich

décembre 29, 2009 by

L’équateur, ou la latitude 0, sépare les hémisphères nord et sud de notre planète. Défini comme le centre des deux pôles géographiques, personne ne peut se tromper sur sa situation.

Mais le méridien – la longitude 0 – n’a pas de définition scientifique stricte, et pourrait donc se situer n’importe où à la surface du globe. Le méridien le plus accepté et le plus répandu a été défini à l’Observatoire Royal de Greenwich, à Londres. Mais même là, il a bougé un petit peu.

Le méridien de l’astronome du 18e siècle James Bradley est toujours présent de nos jours sur les cartes britanniques, mais a été oublié partout ailleurs. Le méridien le plus célèbre et utilisé comme base pour les calculs des décalages horaires a été défini par George Airy.

Trois kilomètres au nord de Greenwich, sur les rives de la Tamise, le méridien d’Airy est représenté physiquement par un alignement d’arbres.

Juste au nord de Greenwich se trouve le cadran solaire du millénaire, à quelques mètres du passage du méridien. C’était certainement une erreur de construction et l’heure indiquée sera donc toujours fausse d’environ 8 minutes!

Si vous vous baladez avec votre GPS autour de l’observatoire de Greenwich, ou si vous venez de rentrer une longitude de 0 dans Google Earth, vous vous retrouverez à l’extérieur du bâtiment à cet endroit plutôt insignifiant, à 102,5 mètres à l’est du méridien.

La raison de cet écart est que Google Earth, comme votre GPS, utilise le méridien international de référence, défini bien plus tard en observant les étoiles à partir de différents pays.

Et vous, si vous deviez définir un nouveau méridien, où est-ce que vous le feriez passer?

Plus d’informations sur la Wikipédia sur le méridien de Greenwich et le Système géodésique mondial, et comment il est utilisé dans Google Earth (en anglais).

Merci à LionelB, Reagan Blundell, Sly Golovanov, Frank Taylor & Roy G. Ovrebo.