Les Ponts à travers les Siècles

novembre 2, 2009 by

L’invention de la route a rapidement été suivie par l’idée du pont, simplement parce qu’il n’est pas très agréable de voyager les pieds mouillés. C’est ainsi qu’à travers les siècles, de nombreux ponts furent construits. Il reste malheureusement très peu de chose des premiers ponts de bois.

Mais avec l’invention de l’arc voilà 3.000 ans, les choses s’améliorèrent, comme le prouvent les trois Ponts d’Arkadiko, construits par la Civilisation mycénienne à la fin de l’âge du bronze (autour de 1.200 avant J.C.), qui sont toujours là de nos jours – l’un d’entre eux étant encore utilisable.

Arkadiko Bridge, Greece

Encore mieux conservé, le pont de Tarr Steps est un pont en dalle de pierre du sud de l’Angleterre, qui date de 1.000 ans avant J.C.. Tarr Steps a été fait de dalles pesant plusieurs tonnes et certaines ont plusieurs fois été emportées à 50 mètres lors d’inondations, mais elles furent chaque fois remises en place sur leurs pieds.

Tarr Steps, Somerset, England

Avec l’expansion de l’empire romain et l’apparition des architectes et des ingénieurs, le ciment et le mortier arrivèrent à disposition. Les romains réalisèrent des routes pavées, des palais, des temples et des thermes1 dans tout l’Empire, ainsi que de gigantesques ponts pour leurs routes et leur eau. Beaucoup de ces viaducs et aqueducs sont toujours debout de nos jours.

L’un des plus célèbres aqueducs romains est le Pont du Gard, vieux de 2.000 ans mais comptant toujours 3 étages et une structure de 50 mètres qui conduit l’eau sur plus de 40 km jusqu’à Nîmes.

Pont du Gard, France

Avec quasiment le même âge, le Pont Saint-Martin s’étend par dessus le Lys avec un arc de plus de 30 mètres – l’un des plus grands de l’époque2. Le plus incroyable, c’est qu’il sert encore tous les jours !

Pont Saint-Martin, Valle D'Aosta, Italy

Après le départ des romains d’Europe (vers l’an 600), les grandes constructions connurent une sorte de récession, et ce n’est que quelques siècles plus tard qu’on célébra la construction du Pont Saint-Bénezet, plus connu sous le nom de Pont d’Avignon.

Pont Saint-Bénezet, Avignon, France

Pendant 500 ans, le Pont d’Avignon a été plusieurs fois détruit par de grandes inondations et de mauvaises réparations, pour être finalement abandonné en 1668. Aujourd’hui, il ne reste qu’un cinquième de sa longueur originale.

Le pont de 800 ans Swarkestone Bridge dans les Midlands d’Angleterre ne traverse pas seulement la Trent, mais aussi les marais environnants.

Swarkestone Bridge and Causeway, Derbyshire, England

Avec plus d’un kilomètre de long, le Swarkestone Bridge est le plus long pont de pierre d’Angleterre, utilisé quotidiennement par des centaines d’automobilistes. Il n’avait pas été prévu pour être autant utilisé, et commence tout de même à avoir besoin de réparations.

Avec l’augmentation des populations, le trafic s’est accru partout dans le monde. A Paris, ça a conduit Henry III à ordonner la construction d’un nouveau pont sur la Seine en 1578. Achevé en 1607, il fût nommé le Pont Neuf.

Pont Neuf, Paris

Ironiquement, le Pont Neuf est aujourd’hui le plus vieux pont de la capitale française. Toujours ouvert à la circulation du cœur de Paris, ce monument vieux de plus de 400 ans a supporté une moyenne de 10.000 voitures par jour jusqu’aux travaux de 2004. C’est aujourd’hui plus calme, mais il voit tout de même passer des centaines de véhicules quotidiennement.

Les ponts ont toujours été plus que des “trucs construits pour franchir des trucs”. Un grand pont a toujours été une démonstration de puissance et d’avancée technologique, utilisée notamment pour impressionner les pays voisins. C’est ainsi qu’on a pu voir se dresser des ponts impressionnants comme le Tower Bridge3 de Londres ou le Rialto de Venise.

Tower Bridge, London Ponte di Rialto, Venice, Italy

L’aspect d’un nouveau pont a toujours de l’importance de nos jours, malgré un certain manque d’ennemis à intimider. C’est surtout un motif de satisfaction pour les locaux et d’attraction pour les touristes.

Les matériaux de construction modernes confèrent une plus grande liberté dans les formes, pour la plus grande joie des architectes. C’est ainsi que l’on obtient des merveilles d’originalité comme le Gateshead Millennium Bridge et le déjà visité Wasserstraßenkreuz Magdeburg, qui permet à un canal de traverser un fleuve.

Gateshead Millennium Bridge, England Wasserstraßenkreuz Magdeburg, Germany

Aujourd’hui, les ponts s’étendent souvent sur plus d’un kilomètre sans toucher le sol. Ils bravent les tempètes et les tremblements de terre, grâce aux efforts des ingénieurs. Mais les matériaux modernes, malgré leurs formidables propriétés, n’ont sans doute pas la même espérance de vie que la bonne vieille pierre. Dans quelques milliers d’années, il serait intéressant de voir quels seront les ponts qui auront résisté aux côtés des constructions romaines et médiévales.

Nous adorons les ponts à Google Sightseeing, alors n’hésitez pas à parcourir notre Catégorie Ponts.


  1. Utilisant du chauffage au sol ou intégré aux murs voici plus de 2.000 ans

  2. Il a un ratio d’élévation de 3,3 (c’est à dire que pour 1 m. de hauteur, il progresse de 3,3 mètres), ce qui est exceptionnel pour l’époque. 

  3. Le nom vient de sa situation non loin de la Tour de Londres, et non de ses propres tours.