Îles Anglo-Normandes (2e Semaine des Îles)

octobre 9, 2009 by

C’est la Deuxième Semaine des Îles sur GSS, ce qui signifie que nos articles parlerons tous d’îles. Pendant environ une semaine !

A quelques kilomètres des côtes françaises, les Îles Anglo-Normandes sont des propriétés de la couronne britannique, connues pour avoir été les seuls territoires du Commonwealth occupés par les allemands pendant la seconde guerre mondiale, et pour la rivalité ancestrale des deux îles principales de Jersey et Guernesey.

Même si on les considère souvent comme un ensemble unique, les îles sont deux administrations distinctes, qui se partagent très peu de lois ou d’institutions, que l’on appelle le bailliage de Guernesey et le bailliage de Jersey.

Le bailliage de Guernesey consiste de sept îles habitées, dont la plus grande est Guernesey elle-même, et d’autres petits ilots. Guernesey était fortement fortifiée pendant l’occupation nazie, et beaucoup de ces constructions sont toujours là.

Constituant le bailliage de Guernesey, l’île d’Alderney, un peu plus au nord, fût presque complètement évacuée avant l’arrivée des allemands. Quatre camps de concentration furent construits sur Alderney et on y a trouvé plus de 400 tombes.

Sark prétend bizarrement avoir été le dernier état féodal en Europe. De nos jours, la population de 600 habitants est fière de ses coutumes traditionnelles, qui impliquent notamment l’absence totale de voiture sur l’île.

Le bailliage de Jersey ne comporte qu’une île habitée, Jersey elle-même. Le fait qu’aucune TVA ne soit appliquée sur Jersey explique notamment qu’elle fût utilisée à une époque par Amazon et Tesco pour l’envoi de DVDs et de CDs pas chers vers le Royaume-Uni.

La rivalité entre Jersey et Guernesey date de la Première révolution anglaise, quand Jersey s’aligna du côté des Royalistes et Guernesey du côté du Parlement. Chacune d’elles dispose de ses propres billets, ses forces de police et ses célèbres races bovines.

Plus d’informations sur la Wikipédia sur les Îles Anglo-Normandes, Jersey et Guernesey.

Merci à James Bridle