Bases militaires isolées (2e Semaine des Îles)

octobre 8, 2009 by

C’est la Deuxième Semaine des Îles sur GSS, ce qui signifie que nos articles parlerons tous d’îles. Pendant environ une semaine !

Notre lecteur Reg Coppicus du Canada pense que Isla San Felix peut être le sujet d’un article terriblement ennuyeux. En effet, cette île du Pacifique Sud abrite d’après lui :

> une piste d’atterrissage, des mouettes et rien d’autre.

Isla San Felix

Voyons Reg, ce n’est pas très gentil. Regarde – il y a plein de choses pour occuper les gars de la navale chilienne stationnés à la base de San Felix, située sur l’une des îles attractivement nommées Islas Desventuradas (Îles de l’Infortune). En plus de la piste d’atterrissage de 2 km, on y trouve quelques bâtiments, des routes et encore mieux : un court de tennis et ce qui ressemble à un terrain de sport un peu plus au nord. C’est pas mal pour des îles autrement inhabitées et séparées du Chili par 900 km d’océan.

Runway Naval base Road Tennis court

De plus, San Felix ressemble à une mégalopole comparée à la minuscule Île Malpelo, qui appartient à la Colombie même si elle est plus proche (360 km) des côtes du Panama. Malpelo semble comporter un unique bâtiment1 – un poste de l’armée établi en 1986. Ces longs après-midi doivent passer bien vite…

Malpelo Island Army base

Grâce à cette intrusion humaine minimale, Malpelo est une réserve marine importante – la plus grande zone de pêche interdite du Pacific Est. En 2006 elle a été classé sur la liste du Patrimoine Mondial de l’Unesco, qui la qualifie de “sanctuaire de faune et de flore” où l’on trouve en particulier des requins, mérous géants et voiliers. C’est une destination populaire pour les plongeurs qui aiment se retrouver au milieu de “plus de 200 requins-marteaux et de 1.000 requins soyeux, requins-baleines et thons”…

Plus d’informations sur les Îles Desventuradas et l’Île de Malpelo sur la Wikipédia.

Merci à Reg Coppicus.


  1. Ou peut-être deux bâtiments l’un à côté de l’autre, c’est difficile à dire.