Parc de Sculptures de Vigeland, Oslo

août 14, 2009 by

A une petite distance du centre-ville d’Oslo en Norvège se trouve le Parc de Sculptures de Vigeland – hébergeant plus de 200 sculptures en granite, bronze ou fer, représentant pour la plupart des personnes nues sous de nombreuses formes artistiques mettant en avant la liberté, la joie et la vie.

Vigeland Sculpture Park

L’artiste Gustav Vigeland a créé chacune de ces sculptures en glaise ou en plâtre avant de les faire réaliser par des artisans en granite, bronze ou fer. Ces statues ont été faites pour la plupart entre 1939 et 1949.

Les visiteurs arrivent au parc par la Grande Porte d’acier, menant à la première des cinq zones distinctes de ce parc qui s’étend sur presque un kilomètre.

Vigeland Sculpture Park

Ils arrivent ensuite à un Pont de 100 mètres de long décoré par 58 sculptures de bronze – des individus ou des groupes; des hommes, des femmes et des enfants, dont l’un des plus populaires du parc : L’enfant en colère.

Vigeland Sculpture Park

La zone circulaire sous le pont est un parc pour les enfants, abritant 8 bronzes de petits enfants.

Le Pont mène à la Fontaine, une grande colonne de granite surmontée d’un groupe d’hommes tenant une coupe de bronze. Elle est entourée par 60 reliefs de bronze et de statues d’arbres décrivant le cycle de l’homme.

Vigeland Sculpture Park

A l’origine prévue pour l’extérieur du Parlement Norvégien, la Fontaine est l’une des plus monumentales des créations de Vigeland. Autour, on peut marcher sur un sol de mosaïque contenant un labyrinthe long de 3 km.

Après la Fontaine, on arrive au Plateau du Monolithe. Un ensemble d’escaliers circulaires mène à cette pièce centrale du parc, un monolithe de 17 mètres de hauteur sculpté dans un seul bloc de granite contenant 121 personnages montant vers les cieux – ce qui représente l’attirance de l’homme pour le spirituel et le divin.

Vigeland Sculpture Park

Huit autres sculptures de granite entourent le Monolithe et continuent de décrire le cycle éternel de la vie, qui touche au but avec la dernière section du parc, la Roue de la Vie.

Vigeland Sculpture Park

Même si le parc n’a pas vraiment de connotation érotique, ça n’a pas empêché quelqu’un d’essayer de censurer les statues voilà quelques années. Heureusement, les norvégiens sont généralement tolérants et ouverts d’esprit, ce qui fait de ce parc un haut lieu culturel qui attire plus d’un million de visiteurs chaque année.

Plus d’informations sur le site officiel du parc (en anglais ou en norvégien), et de belles photos sur Panoramio.

Merci à Steve Fernie et Gard Karlsen.