Erta Ale (2e Semaine des Volcans)

août 7, 2009 by

C’est la 2e Semaine des Volcans sur GSS. Des volcans, pendant une semaine, vous voyez le principe.

Les volcans ne sont peut-être pas la première chose à laquelle vous pourriez associer l’Éthiopie, mais le Erta Ale est tout de même un beau spécimen.

ertaale lava

Il ne fait que 600 mètres d’altitude1, mais ce volcan (dont le nom signifie montagne fumante en afar) héberge un grand lac de lave – l’un des cinq du genre dans le monde! Cette petite merveille est connue localement sous le nom de “porte de l’enfer”. Vivre dans ses alentours est une idée risquée : en 2005, une grande éruption tua des centaines de têtes de bétail et força plusieurs villages à être évacués, et deux ans après, d’autres éruptions provoquèrent la fuite de centaines d’autres habitants.

Erta Ale est situé dans la Dépression d’Afar, qui est une région très active géologiquement : trois “rifts” (où des plaques tectoniques s’éloignent l’une de l’autre) s’y rencontrent. Avec plusieurs volcans, on y trouve aussi des sources d’eau chaude et des lacs incroyablement salés.

Juste sous l’Erta Ale on peut admirer le très bleu Lac Afrera, qu’on estime contenir au moins 290 millions de tonnes de sel, ce qui n’est rien comparé au Lac Assal, proche de la frontière à Djibouti. Assal est le lac le plus salé du monde2, avec une salinité 10 fois plus élevée que celle de l’océan.

afrera assal

La région détient un autre record : même à l’écart de la lave en fusion, il s’agit de l’endroit le plus chaud du monde, en termes de température moyenne. La communauté minière de Dallol (près du volcan éponyme) a enregistré une incroyable température moyenne de 34°C entre 1960 et 1966 (et est complètement abandonnée de nos jours).

dallol

Dans cet article de la BBC (en anglais) vous pourrez voir une vidéo de scientifiques s’aventurant dans le cratère. Et comme d’habitude, plus d’informations sur la Wikipédia.


  1. ce qui est un peu plus impressionnant qu’il ne parait, puisque les terres environnantes sont bien en-dessous du niveau de la mer. 

  2. à l’exception des quelques marais en Antarctique.