Vallée de la Mort (Semaine du Désert 2)

juin 26, 2009 by

Bienvenue dans la deuxième Semaine du Désert sur GSS! Comme chaque année, nous allons publier des articles uniquement consacrés aux déserts. Pendant une semaine!

Le Parc national de la Vallée de la mort, qui fait partie du Désert des Mojaves, est une réserve naturelle de 13.630 km² située sur la frontière entre la Californie et le Nevada. Comme son nom l’indique, le climat de la vallée est inhospitalier et a découragé toute tentative d’installation, mais ça ne l’empêche pas d’attirer 700.000 visiteurs tous les ans. Ce désert détient tout de même un triple record en étant l’endroit le plus chaud, le plus sec et le plus bas (en altitude) d’Amérique du Nord.

Death Valley

Le sol de la vallée reçoit environ 4 cm de pluie par an. Sa situation unique entre les montagnes de la Sierra Nevada et la chaine d’Amargosa permet aux températures d’y monter à 40°C durant l’été. Pour tout dire, la plus haute température jamais mesurée en occident a été atteinte dans la vallée de la mort en 1913 quand le mercure est monté à 56,7 degrés Celsius!

Le bassin de Badwater, ci-dessous, est une étendue de sel située dans le sud de la vallée. A 85,5 mètres sous le niveau de la mer, c’est le point le plus bas de la vallée et d’Amérique du Nord!

BadwaterBadwater2

Avec sa faible altitude, ce bassin attire l’humidité d’une grande étendue et peut devenir un véritable lac en de rares occasions. Ci-dessus à droite, on peut voir une image satellite de Landsat-5 prise en février 2005 lorsque des précipitations inhabituellement fortes remplirent Badwater pendant plusieurs jours créant un lac salé.

A quelques kilomètres au-dessus de la vallée, vous pouvez clairement distinguer les formations rocheuses riches en couleurs qui sont connues sous le nom de “La Palette de l’Artiste”.

Artist's Artist's

Le long de la “route de l’artiste”, un spectre de couleurs très riche peut être observé sur une distance relativement courte. Les variations de rouge, rose, jaune et vert sont causées par l’oxydation de différents métaux présents dans ces roches.

A l’extrémité nord du parc, la topographie variée de la vallée de la mort peut être contemplée à travers différentes strates causées par l’érosion.

zabriske mesquite-dunes

Sur la gauche, Zabriske Point surplombe un paysage extrêmement érodé composé des sédiments du lit d’un lac préhistorique. Les dunes de sable de Mesquite, dont certaines atteignent les 40 mètres, sont situées au nord du parc national. Leur proximité avec Los Angeles explique que ces dunes aient servi en tant que désert dans de nombreux films hollywoodiens, dont La Guerre des Étoiles.

Plus d’informations sur la Wikipédia (comme d’habitude) et pour les anglophones, sur le site officiel des Parcs Nationaux Américains.

Merci à hexodus, Rob Smith, Keith, Beej et Jillian Johnson.