Ville fantôme : Rhyolite, Nevada

mai 15, 2009 by

Cet article fait partie d’une série occasionnelle dans laquelle nous nous intéressons à des villes fantômes et d’autres lieux abandonnés.

A quelques kilomètres au nord-ouest de Las Vegas, on trouve la ville de Rhyolite, l’une des plus grandes villes fantômes du Nevada.

Fondée en 1904, la ville s’est développée très rapidement, mais a été déserté juste quelques années plus tard. Aujourd’hui les restes de Rhyolite qui subsistent dans le désert sont des témoignages fascinants du passé de l’Amérique.


La ville fût nommée d’après le nom du minerai le plus précieux des environs, le rhyolite; mais c’est une ruée vers l’or dans les collines qui propulsa la population jusqu’à 4.000 habitants 3 ans plus tard.

A cette époque, la ville disposait de l’eau courante, de l’électricité, du téléphone, d’un hôpital, d’une banque, d’un opéra, d’une école, du chemin de fer et d’environ 53 saloons.


La ruine de la Banque Cook; et comme elle était à son apogée.

A la fin de l’année 1910, la mine Montgomery Shoshone – le poumon de la ville – connu des grosses pertes et en 1911 elle fût définitivement fermée. Du coup, il n’y avait plus rien pour retenir les gens là-bas et en 1920 la population de Rhyolite était réduite à zéro.


L’école de Rhyolite aujourd’hui; et son aspect en 1915, déjà déserté.

L’un des bâtiments survivants de Rhyolite est le dépôt de la compagnie des chemins de fer Las Vegas & Tonopah. Il est peu courant dans le Nevada1 de trouver autant de bâtiments en bon état – l’environnement désertique est généralement fatal aux constructions en bois. Mais ici, de nombreuses habitations avaient évité le bois, comme cette maison faite de dizaines de milliers de bouteilles de bière.


Le dépôt de la Las Vegas & Tonopah aujourd’hui; et en construction en 1908.

Les bâtiments ici ne durent pas éternellement, mais le fait qu’ils aient déjà tenu aussi longtemps est plutôt impressionnant.

On trouve une visite vidéo sur Vimeo, des tonnes de photos sur Flickr, et de nombreuses photos historiques sur le site officiel.


  1. On y trouve plus de 500 ville fantômes.