Avions écrasés surgelés

mars 6, 2009 by

Ces bâtiments sont ceux de Molodyozhnaya, l’une des stations de recherche soviétiques en Antarctique, centre d’un grand nombre de crashs aériens.

La station s’est installée là en 1962 pour étudier la météorologie et est à l’origine du lancement de plus d’un millier de fusées-sondes. Après l’explosion du bloc soviétique, la Russie a cessé ses dépenses en Antarctique et a fermé la station.1

Un peu à l’ouest de la station, on trouve notre première épave d’avion dans la neige. Cet Aeroflot Il-14 devait retourner en URSS, mais le moteur a connu des ratés juste après le décollage, et l’avion s’écrasa en tuant 4 de ses 7 passagers.

Même si le lieu de l’accident est bien visible, ça ne s’est pas passé récemment : la photo satellite date de février 2006, mais le crash a eu lieu en 1979!

Le froid a préservé l’épave de l’engin et les conditions climatiques ont empêché toute tentative de la déplacer.

Si on se balade aux alentours, on peut tomber sur 4 autres avions, tous écrasés et abandonnés là. C’est peut-être la véritable raison de la fermeture de la station – ils y perdaient trop d’avions!

Merci à GEarthHacks.


  1. La Russie devait reprendre ses opérations à Molodyozhnaya en “2007 ou 2008″, mais pour l’instant rien à signaler.