La Mer d'Aral

mars 4, 2009 by

Partagée entre le Kazakhstan au nord et l’Ouzbékistan au sud, voici la Mer d’Aral. La Wikipédia la décrit comme l’une des plus importantes catastrophes environnementales du XXe siècle :

> En 1960, elle couvrait 68 000 km2 et était la quatrième surface d’eau salée intérieure du monde. En 2000, cette superficie était divisée par deux. Cet assèchement est dû au détournement de deux de ses principaux fleuves.

La Mer d’Aral a donc perdu 80% de son volume en 40 ans. Vous pouvez mieux appréhender la baisse du niveau de l’eau en comparant la photo satellite et la vue carte de Google Maps, et encore plus en regardant cette photo satellite de 1985.

mer_aral

Près de la ville d’Aralsk, une ancienne ville portuaire du Kazakhstan, on trouve donc quantité d’épaves de bateaux échouées sur le sable.

epave1 epave2

Comme si ce n’était pas suffisant, l’écosystème de la mer d’Aral a été quasiment détruit à cause de la salinité grimpante et de projets industriels dans la région. Sans oublier la présence d’un laboratoire d’armes biologiques sur l’île Vozrozhdeniya…

labo

La découverte de sources souterraines jusqu’à présent insoupçonnées fin 2005 et la construction d’un barrage en 2006 ont redonné espoir à la population locale. Cela suffira-t-il à redonner vie à cette mer ?

Plus d’informations sur cette catastrophe sur la Wikipédia, et de belles photos d’épaves sur Flickr.

Merci à Daniel Pereira, Phil Gross et Pablo Bleyer.