Villes fantômes: Kolmanskop

novembre 12, 2008 by

Cet article fait partie d’une série occasionnelle dans laquelle nous nous intéressons à des villes fantômes et d’autres lieux abandonnés.

En 1908, on trouva des diamants dans le désert du Namib, et l’une des villes qui attirèrent le plus de mineurs était Kolmanskop.

Construite sur le modèle d’une ville allemande, elle comportait à son apogée un hôpital, une salle des fêtes, une centrale électrique, une école, un bowling, un théâtre, un casino et une ligne de chemin de fer.

10 ans après, la fin de la première guerre mondiale entraina une chute vertigineuse du prix des diamants, ce qui entrainera la chute de Kolmanskop. En 1936, des mines plus intéressantes furent découvertes près des côtes et les mineurs s’en allèrent tous pour Oranjemund.

Dans les 1950s, Kolmanskop fût complètement abandonnée et le sable du désert commença à regagner du terrain, en remplissant les bâtiments.

Plus récemment, Kolmanskop est apparue dans des films, et c’est aujourd’hui une destination touristique populaire gérée par la compagnie diamantaire De Beers.

On trouve de nombreuses photos (dont un album entier) sur Flickr et plus d’informations sur Kolmanskop sur la Wikipédia.

Merci à Phillip Lockwood-Holmes.