Les Jardins botaniques royaux de Kew

juillet 17, 2008 by

Même si je suis loin d’avoir la main verte, j’ai un penchant pour ce qui rend bien vu du ciel et pour tout ce qui touche à de sombres records du monde. Et c’est justement le cas des jardins botaniques royaux de Kew, à Londres en Angleterre.

D’ordinaire, un palais royal est plutôt un chouette endroit, mais le palais de Kew manque un peu de prestance en remportant le titre de plus petit palais de Grande-Bretagne. En tout cas, c’était la demeure familiale de George III, et c’est ici qu’il fut atteint de sa “folie”1, certainement causée par le prix de l’entretien des jardins.

Dans l’un des coins du jardin, on trouve la Grande Pagode qui s’élève jusqu’à 49 mètres de hauteur. A l’époque de sa construction en 1763, il s’agissait de la plus grande structure d’inspiration chinoise d’Europe. Pendant la seconde guerre mondiale, les tours furent modifiées pour observer la chute des bombes, et offrent aujourd’hui une vue splendide sur les jardins, comme l’attestent ces photos.

Chez Google Sightseeing, nous avons une règle qui consiste à ne jamais écrire à propos des tas de compost que l’on pouvait trouver. Mais il s’avère que Kew possède le plus gros tas de compost du monde, avec sa propre plateforme d’observation! La plupart du compost produit est utilisé sur les plantes de Kew, et une petite partie est mise aux enchères pour des œuvres caritatives.2

Avec plus de 5 km2 de surface et le titre de Plus Grande Serre Victorienne du Monde, la Temperate Housele pavillon tempéré – est vraiment très grande (deux fois la taille de sa voisine la Palm House – le pavillon des palmiers). Au centre de la Temperate House on trouve le cocotier du Chili qui avec ses 16 mètres de hauteur, détient le record de la plus grande plante d’intérieure du monde.

Ce bâtiment à la structure complexe est le Conservatoire de la Princesse de Galles, inauguré en 1987, et son design semble copié sur les plans du Destroyer de Dark Vador. Dans cette serre et ses voisines, Kew regroupe plus de 30.000 plantes vivantes, et 7 millions d’espèces en graines.

Plus d’informations sur leur site officiel (en anglais), et sur la Wikipédia, et de nombreuses photos sur flickr.

Merci à Lindsay Marshall, Stephen Train et Tom.


  1. Il parait que lors d’une crise de délire, le roi George serra la main d’un arbre persuadé qu’il s’agissait du roi de Prusse. 

  2. Si vous vous demandez qui voudrait dépenser de l’argent pour des excréments de chevaux, sachez qu’il ne s’agit pas de n’importe quels chevaux, mais ceux de la cavalerie de la Reine !